mardi 30 octobre 2007

MQB aka Machine qui Blogue - METAL GEAR ONLINE PS2 - RIP 30.10.2007

Voilà, c’était inéluctable … Après la fermeture assez rapide des serveurs japonais puis américains de Metal Gear Online, les serveurs européens étaient depuis en sursis. C’est donc le mardi 30 Octobre à 8 heures du matin que les serveurs ont été fermés et que le rideau est tombé sur MGO. Triste fin non désirée bien sûr, parce que mine de rien, c’était vraiment excellent de pouvoir jouer à Metal Gear en ligne à des heures pas possibles de la nuit et du jour. J’avoue que c’est le jeu en ligne sur lequel j’ai passé le plus de temps. Presque une année entière d’un véritable bonheur. Je m’y suis fait des amis, et croisé d’excellents joueurs au fair-play exemplaire. Des compagnons de combat qui étaient prêts à se sacrifier pour vous sauver la peau. Une trop courte année pour une version en ligne de notre jeu préféré.

Ce qui est marrant, c'est qu'en arrivant sur la page officielle en français, on tombe toujours sur cette page :


Alors qu'en cliquant sur "Afficher l'état des serveurs" on tombe sur cette page :



J’ai encore de beaux souvenirs comme ces lancers de grenade sur les toits de la ville assiégée pour déloger ces enfoirés de snipers. Ou encore les raids à deux avec KOKOJIMA dans les glaciers pour aller déloger l’équipe adverse qui avait monté un camping de folie. Je me souviens encore du plaisir de traquer SNAKE dans les missions d’infiltration, et d’être le premier à le dézinguer alors qu’il utilisait le camouflage optique. De jolis souvenirs, qui resteront longtemps gravés dans ma mémoire de joueur.

Certes, les regrets c’était cette vue à la troisième personne, avec l’obligation de devoir recaler cette foutue caméra pour voir ce qui se passe tout autour. Ou encore le fusil Shot-Gun qui était vraiment abusé, une vraie source d’inspiration pour l’anti-jeu. Mais c’était le moteur de Metal Gear supervisé par le grand Kojima, et rien que pour ça, j’ai le cœur gros de voir partir ces nombreuses heures de jeu dans les méandres du passé.

Au-delà, c’est un peu de nous tous qui s’est éteint ce mardi 30 octobre, un peu de notre volonté de devenir meilleur. Je suis en deuil, et je sais que des milliers d’autres joueurs ressentent à l’heure actuelle ce que je ressens. C’est comme ça. J’en veux un peu à Konami de ne pas avoir ouvert le mode option pour pouvoir créer nous-mêmes des serveurs pour continuer à jouer encore et encore. J’en veux beaucoup à Konami de nous empêcher de continuer à jouer alors que MGO2 (PS3) ne sortira pas avant un bon bout de temps. Mais encore une fois c’est comme ça, et j’espère qu’ils ont de bonnes raisons.

Ce message pour dire au revoir comme il se doit à Metal Gear Online et accueillir le futur MGO2 qui tournera sur cette satanée PS3 et pourquoi pas lui souhaiter une longue et aussi belle vie que son prédécesseur mort trop tôt.

Goodbye and Farewell Metal Gear Online, et à bientôt.

Aucun commentaire: