mercredi 3 octobre 2007

MQB aka Machine qui Blogue - Console WII - Chronique d'une rupture annoncé ... [2007]

Comme je ne suis pas journaliste, je peux m'amuser à relayer des infos non vérifiées à l'insu même de l'éthique du métier. Tout ça pour au final apporter une réponse au débat qui agite la communauté des joueurs quant à la force d'une console à la ramasse techniquement mais qui n'a pas oublié d'être intelligente.

Un gros buzz, qui apparemment émane de chez Nintendo même, confirmerait qu'il n'y aurait pas assez de consoles Wii pour les fêtes de fin d'année. J'imagine déjà le calvaire des vendeurs qui vont faire face au désespoir des mères de famille qui seront prêtes à tout pour acheter une Wii à mettre sous le sapin. Le grand jeu de la fin d'année sera de trouver des réponses originales à la question fatidique : "Est-ce qu'il vous reste des Wii ?".

Petites suggestions issues de la session de l'année dernière :
  • "Eh non, vous avez perdu au grand jeu du ni oui ni non ..."
  • "Oui, spécialement pour vous, si vous faites le tour du magasin toute nue, en criant "Nintendo Vaincra"!"
  • "Non, j'ai pas mal de Non, en effet"
  • "Wii (Oui)? ... non !" (celle-ci est sadique, je sais)

Voilà, heureux de relayer et de participer au buzz. Bien envie que des milliers de gens se ruent sur la dernière console de Nintendo. Bien envie de fermer le clapet à tous ces fanboys SONY qui n'ont pas de culture et qui se permettent de jouer les blasés.

D'ailleurs, pour finir là dessus, beaucoup ont oublié que le grand rêve de Miyamoto c'était de simplifier l'interface pour que les joueurs prennent le plus de plaisir le plus simplement possible. Relisez les interviews de la grande époque et vous verrez qu'au final le père de Mario a toujours été intègre. La Wii, c'est l'aboutissement du rêve. Petites citations d'interviews assez anciennes. Vous allez comprendre où je veux en venir.


"Les jeux sont devenus plus difficiles à jouer, les développeurs ont fait un pas en arrière en excluant certains utilisateurs(...)"
Nombre de jeux ont une interface et un nombre abusé de commandes à assimiler ...

"C'est le hardware qui doit être au service du jeu et pas le contraire ..."
En gros faire des consoles pour les jeux qu'on a envie de faire. De ne pas faire une console surpuissante en espèrant qu'un génie créera un jeu à la hauteur des spécifications de la console.

"Form is superior to mass"
Une véritable philosophie qui priviligie la création plutôt que l'atteinte du réalisme. Le fond est supérieur à la forme.

"Mon but est de faire des jeux avec des règles simples pour que les joueurs non-habitués puissent prendre du plaisir immédiatement, et que pour les joueurs habitués puissent trouver un sens à ces règles, du type, pourquoi j'ai fait Game Over ? Ou pourquoi ce mouvement était une erreur ? Je passe un temps fou à créer des règles qui soient simples à comprendre."
No comment.

"La combinaison Simple et Fun est la meilleure pour élaborer un concept de jeu"

"Le point de départ, pour moi quand je conçois un jeu, c'est le toucher et la manipulation des choses. Je me pose la question de savoir si les choses que je créée deviennent intéressantes si on les manipule, si elles bougeaient(...)"
"L'idéal pour moi, c'est quelque chose que l'on apprend à manipuler immédiatement, que l'on sent entre ses mains. C'est que je cherche à atteindre(...)"
La Wii, c'est ça ! C'est l'illustration même du rêve de Miyamoto.


Aussi surprenant que ça puisse paraitre, ces interviews datent de 2000. Alors certes, la Wii ne participe pas techniquement à la guerre Next-Gen, car l'adaptation du concept de Miyamoto dans un climat technologique comme celui que nous connaissons aujourd'hui, peut paraitre désuet, mais au moins, quoiqu'il arrive, c'est le Fun qui va sortir vainqueur de cette grande guerre. Et sur ce point, Nintendo a déjà gagner la course.

Posez-vous la question de savoir ce qui vous touche le plus. Un jeu pensé pour vous par un créateur qui n'a jamais lâché ses rêves ? Ou un bel écrin sans âme ?

Je défends la Wii parce que je respecte cette idée d'aller jusqu'au bout de la matérialisation du rêve. D'aller au bout d'une vision qui bien au delà de la petite guerre qui oppose SONY et MICROSOFT qui cherchent à savoir qui a la plus grosse, tient d'une vraie philosophie de créateur et non pas de la pure stratégie commerciale. C'est ça que je défends dans un contexte ou bien évidemment, Nintendo est aussi là pour gagner de l'argent.

Alors, mon souhait le plus cher, c'est que Miyamoto ait eu raison, et que la firme de Kyoto vende le plus de consoles possibles. C'est aussi pour cette raison que j'encourage la rumeur qui n'en est apparemment pas une.

A bon entendeur.

1 commentaire:

Jaymz75020 a dit…

La rupture annoncée est bien plus qu'une rumeur.
Au Japon, Noël ils ne savent pas ce que c'est, alors ils n'augmentent pas les cadences de production en fin d'année.
Tant pis pour nous pauvres revendeurs, pour vous qui n'avez pas encore la vôtre, et pour eux aussi, mais bon eux ils en ont déjà bien assez de sous...