mardi 18 janvier 2011

MQB aka Machine qui Blogue - PARIS GAMES WEEK 2010- Le salon (trop) grand-public ...

C'était avec un réel plaisir que je m’apprêtais à visiter le Paris Games Week, vendu comme un mini E3 en plein coeur de la capitale. Pourtant c'est avec une certaine déception que j'ai arpenté les allées d'un salon bien trop grand public à mon goût. Comme un concentré de tout ce que je déteste dans l'industrie des jeux vidéo moderne.

Tout d'abord, les spectacles hors propos, comme sur le stand SONY où des dizaines de joueurs ânonnaient bêtement "Playstation, Playstation" sous l'influence d'un présentateur qui n'avait pas sa place ici, ou encore une autre scène où Julien Tellouck (?) jouait les stars du rock sur Rockband (re ?). Un peu trop de bling bling pour le joli monde du jeu vidéo. Cette mode qui ne colle pas avec la passion jeu vidéo, un produit qu'on nous vend ici comme un truc "hype et cool" ou encore comme un clip sur MTV. A en juger par la quantité de titres et d'accessoires "Casual" présentés sur le salon : Kinect, Wii Party, Playstation Move, la gamme de jeux Big Ben, Just Dance, Michael Jackson Experience, j'en passe et de meilleurs encore, le salon qui cherche à gagner ses galons auprès des joueurs passionnés n'a pas encore gagner son pari.

Ensuite une majorité du public est assez différente de ce que l'on imagine. C'est dans ce genre de salon que l'on rencontre toute cette génération Playstation qui ne fait que consommer le média en effleurant à peine l'essence de ce que le jeu vidéo est capable de leur apporter. C'est bien dommage, de voir comment on prend un loisir de passionnés pour le transformer en loisir de masse en y injectant tout ce que la société moderne a créer en terme d'inconsistance et de superficialité. Du pimpant, du brillant pour vendre bien trop souvent des coquilles vides.

Enfin, au rang des plus grandes déceptions, un stand nintendo bien en dessous des attentes des fervents admirateurs de la marque. Une 3DS absente du salon (!), Mario Kart Wii et New Super Mario Bros. pour fêter le 25ème anniversaire de Mario, la célèbre mascotte de la marque. Une orientation clairement grand public en terme de démonstration. En toute logique, Nintendo ne veut pas plomber ses ventes en montrant une nouvelle génération de console qui va succéder à la DS qui se vend encore (trop) bien dans l’hexagone. Même si les plus passionnés auraient bien voulu jeter un petit coup d'oeil à la prochaine console portable de Big N, ou jouer à la compilation Wii : Mario Bros 25ème anniversaire, bien non, c'est le grand public qui est contenté avec une console et des jeux qui sont déjà sortis depuis belle lurette. Sans compter l'espace immense pour présenter la nouvelle marotte casual, Wii Party. Mais il y'avait, il faut aussi l'avouer quelques jeux pour les core gamers.

Pour les quelques réussites, car il y'en avait quelques unes lors de ce rendez-vous, notons donc, des versions jouables de Zelda Skyward Sword, et du nouveau Donkey Kong country sur Wii. Un stand "Epic Mickey", le nouveau rejeton de Warren "Deus Ex" Spector, jeu très attendu sur Wii, de nombreuses bornes Gran Turismo 5 (qui joue encore les arlésiennes en terme de sortie aka "Arrf"), et la présence de Marvel Versus Capcom 3 (seul jeu de Capcom présenté sur le salon !). Bien peu de choses face aux trop grandes attentes que j'avais vis à vis de ce Paris Games Week.

En conclusion, PARIS GAMES WEEK utilise de bien trop d'artifices pour en mettre plein les yeux du grand public, en oubliant quelque peu, les passionnés de la première heure. Une forme bien trop étincelante qui au final révèle un fond pas très consistant pour celui qui suit régulièrement l'actualité du jeu vidéo sur le web. On attendait un salon qui fasse écho à l'E3 et au Tokyo Game Show, et on se retrouve avec un salon qui ne tient pas la distance en terme d'exclusivités ou de véritables surprises.

Rendez-vous l'année prochaine pour un salon plus consistant ? On l'espère, même si le côté clinquant et showbiz risque encore de ternir le tableau. A moins que je ne fasse pas parti de la cible visée par ce genre de salon ce qui est plus que probable au final.

L'immense stand "PLAYSTATION CITY" !
Du spectacle un peu inutile (J. Tellouck).
Le stand "surprise" Epic Mickey en version jouable.

Un stand entier pour Kinect le nouveau gadget Microsoft ...
Link de retour pour un vrai Zelda sur Wii. Ouf !
'Zelda -  Skyward Sword' en version jouable mais sans les bugs de l'E3 ;-)
Le gros monsieur en rouge ne doit pas être reconnu sur le stand Just Dance 2 (les traditions se perdent).
Marvel Vs. Capcom 3 : Haaaaaaaaaaaaaaaa doh Keeeeeeeeeen
Encore un stand bling bling pour pas grand chose (Guitar Hero 27 et DJ Hero 12)
Des babes, des voitures tunées, une vraie foire à gogos !
Mario Kart Wii et New Super Mario Bros (les pires épisodes de la série Mario) pour son 25ème anniversaire, quelle honte !
Le salon de l'auto ? Non, une luxueuse borne de démo pour Gran Turismo 5.

Aucun commentaire: